COVID-19 : Elus CSE comment exiger les mesures organisationnelles ?

covid 19 20/042020

COVID-19 : Elus CSE comment exiger les mesures organisationnelles ?

Par Jean-max LLORCA

La planète fait face à une crise sanitaire inédite, obligeant les employeurs à migrer leurs ressources humaines vers un mode de travail digitalisé. Cette migration à domicile, visant la limitation de la propagation du virus, n’est pas toujours possible. Certains salariés continuent de travailler sur site. Il s’agit en l’occurrence des administrations, des hôpitaux, de La Poste, des livreurs, des caissières, … donc d’entreprises appartenant à des secteurs vitaux.

Vous êtes élus CSE, et vous vous demandez quelles mesures organisationnelles votre entreprise doit mettre en place pour protéger les collaborateurs. Sachez que cela dépasse le niveau des gestes barrières. AXIUM vous apporte quelques principes de prévention complémentaires.

La distanciation sociale en entreprise : il faut l’imposer, partout !

La distanciation, c’est mettre à distance l’autre à plus 1m50, voire 2 m. La sécurité sanitaire est à ce prix. Mais alors, diriez-vous, comment pratiquer efficacement au cœur de l’entreprise. Pour lutter contre la propagation du COVID-19 et éviter ainsi un ou plusieurs décès de collègues, voici quelques conseils qu’un élu du personnel peut amener en débat au sein de l’entreprise :

Faire une liste des emplois que vous pouvez migrer en télétravail  département RH, communication, finance, … Le but étant de les protéger mais aussi de libérer de l’espace pour obtenir à une distanciation physique efficace sur le lieu de travail ; Pour le reste des postes restant à demeure, les règles de distanciation doivent être stricte. Il est impératif de rappeler qu’une distance minimum de 1m50 est indispensable ;

Limiter le nombre de personnes présentes en même temps sur le lieu de travail. Pourquoi pas programmer des horaires décalés ou des horaires simultanés à mi-temps ?

Eviter les réunions dans des espaces fermés et privilégiez les visioconférences et les e-mails .

Veiller à ce que les employés sur place disposent, dans la mesure du possible, de bureaux individuels.

Le suivi  interne : un moyen optimal

Au cas d’une infection locale au Covid-19, certaines procédures facilitent le repérage des cas contact. C’est-à-dire les personnes ayant été en contact avec des cas confirmés. Demandez à l’employeur de prendre les disposions suivantes :

Procurez aux visiteurs des badges à usage unique, cela permet d’avoir une traçabilité de passage numérique et éviter l’usage d’un badge par plusieurs personnes .

Pensez à l’organisation de l’accès à vos locaux  non utilisation de l’ascenseur quand c’est possible, un visiteur à la fois …

Essayez de limiter le nombre de visiteurs ou de clients au maximum possible, en l’occurrence ceux présents en même temps dans le même lieu .

Imprimez une notice générale d’hygiène. Pensez à imprimer un document en version miniature, à placer sur le bureau des employés sur place. Vous pouvez également en donner à vos visiteurs au moment de leur arrivée.

Des règles d’hygiènes à mettre en place !

Tous les efforts peuvent s’avérer vains s’ils ne sont pas accompagnés d’un niveau d’hygiène adéquat. Demandez à votre employeur de :

Penser à vous procurer un stock suffisant de solutions hydro alcooliques, pour les mettre à disposition des employés sur place, des visiteurs et des clients. Placez-les préférablement à l’entrée principale et à l’entrée de chaque plateau .

Marquer au sol la distance de sécurité lors de la réception du public. Pour les postes fortement exposés au public, des barrières en plexiglass peuvent s’avérer utiles.

Doubler les efforts de ménage et de nettoyage, et prendre soin de bien briefer les agents. Les produits utilisés doivent permettre une désinfection maximale des surfaces .

Produire une désinfection totale des locaux chaque jour, le soir après le départ des employés ;

Veiller à ce que les employés aient toujours du savon et du papier à usage unique à portée. Pour les collaborateurs n’ayant pas systématiquement accès aux installations sanitaires, il est impératif de leur fournir suffisamment de gel hydro alcoolique .

Procéder à la fermeture des lieux de rassemblement et de pause collective comme la cafétéria.

Si l’activité sur le site est conservée, il faut être prudent et attentif au premier symptôme :

Fièvre, légère toux, fatigue, perte de goût. Si l’un des employés présente des symptômes respiratoires, il faut procéder à l’évacuation des locaux dans l’immédiat. Les experts d’AXIUM, cabinet d’expertise SSCT agréé par le ministère du travail, précise qu’il il est impératif, pour le bien-être et la santé de tous d’être exigeant sur les règles d’hygiène et de prévention en entreprise. C’est la mission et le rôle du CSE de veuillez au  respect des règles relatives à la prévention des risques professionnels et aux règles de sécurité, notamment sanitaire. Sachez que le COVID-19 est un risque mortel. Aussi, les élus CSE sont dans leur mission d’être vigilant et proactif dans ce domaine. La loi les protège.

Suivez-nous régulièrement sur le blog AXIUM EXPERTISE, et accéder aux informations santé et sécurité dans le cadre de la pandémie mondiale du COVID-19.

jean-max-llorca-small

Jean-max LLORCA Directeur AXIUM Directeur AXIUM - Ergonome EuropéenMaster 2 (mention TB) à Paris1 Panthéon Sorbonne - 2002Syndicaliste 1982 à 2009Expert CHSCT – Directeur c’est bien, mais quel boulot ! voir tous les articles